Entrepreneuriat

Dans les pays du Bassin du Congo, le secteur privé est constitué de trois types d’entreprises : les grandes entreprises, les Petites et moyennes entreprises (PME/PMI), qui évoluent généralement dans le secteur formel et les très petites entreprises (TPE), dont les opérateurs évoluent dans l’informel.


Les grandes entreprises : le secteur des grandes entreprises est composé de sociétés souvent liées aux multinationales. Elles comprennent les filiales de groupes internationaux, des sociétés appartenant à des ressortissants étrangers, d’anciennes sociétés d’Etat privatisées et quelques sociétés aux mains d’actionnaires nationaux. Elles opèrent principalement dans le secteur extractif, les télécommunications, la gestion des grandes infrastructures de transport et quelques services


Les PME/PMI : elles opèrent notamment dans les services et la petite industrie manufacturière. Certaines appartiennent à des étrangers mais la plupart émanent de nationaux dont les promoteurs sont souvent insuffisamment formés à l’esprit d’entreprise et aux techniques modernes de gestion et éprouvent des difficultés à mobiliser des ressources pour lancer ou développer leur activité.


Les TPE : cette catégorie est formée de micro-entreprises, individuelles ou familiales. On les qualifie d’informelles, car elles échappent à l’impôt, au contrôle et à la réglementation de l’administration, ne tien­nent pas de comp­ta­bi­li­té avec bi­lan et n'ont pas de comp­te d'ex­ploi­ta­tion. Tournées vers la de­man­de lo­ca­le ­ et l'ac­qui­si­tion ra­pi­de de revenus, elles occupent une place im­por­tan­te dans la pro­duc­tion de biens et de petits ser­vi­ces marchands. Elles jouent un rô­le important dans la survie et la création de revenus et d'emplois, même si ces derniers sont souvent pré­cai­res et mal ré­tri­bués.


En milieu rural, il existe un secteur privé traditionnel, essentiellement centré sur l’agriculture de subsistance et les services ruraux, qui génère très peu d’activité marchande, utilise des méthodes de production et de gestion rudimentaires et opère dans l’informel.